La fin du monde : Tome 3

Aller en bas

La fin du monde : Tome 3

Message  L Rabbit le Lun 9 Mar - 2:09





1


Les Sœurs atteignirent la source de leur quête, et la trouvère à la fois étrange et effrayante.

L'un des navigateurs appela le commandant sur le pont. "Monsieur", dit-il d’un ton froid comme la mort souriant au clair de lune, « Je pense que vous voulez voir ça."

Il y avait une construction gigantesque. Elle éclipsait les étoiles. Le commandant n’avait jamais rien vu de semblable au court de sa vie.

À certains endroits, il y avait eu de la pierre ici, des traces de minerais bruts apparaissaient à la surface, comme des fragments d'os sur une blessure ouverte. On pouvait encore apercevoir la pierre, mais elle était à présent complètement enfouie sous la complexité de l’architecture électro-métallique, couche après couche, s’infiltraient comme les veines de ce dieu de métal, mort ou rêvant. Un œil humain était incapable d’en saisir toute la mesure en une seule fois, ni même de détailler chacun de ses composants: des coins et des recoins assez large pour accueillir des vaisseaux de guerre tout entiers, des pointes escarpées jaillissantes de partout comme des antennes écoutant une voix incompréhensible ; des blocs ressemblant presque à des structures d’accueil pour Titans, et des murs, de chaque coté, avec des milliers et des milliers de fenêtres scintillantes, rougeoyant dans la nuit, illuminant cette immense inconnue. C’était une station pour stations, un assemblage des superstructures qui semblait s’étendre au delà du regard du spectateur.

La construction laissa les Sœurs sans voix. Et c'est seulement après avoir repris leur souffle qu’ils réalisèrent qu’elle n’était pas morte. Elle ne bougeait pas, du moins n’y avait-il pas de mouvement impliquant la vie, mais elle était habitée, possédée, et ce qui s’était approprié ou avait créé ce monstre était entrain d’écrire dessus.

C’étaient des Drones Rogues : Folie que les machines pensantes, vie la plus étrange que New Eden n’ait jamais vu. Ils rampaient sur la surface de la station par centaines, racommandant et transformant constamment. Comme le commandant de bord détournait les yeux, autant dégoûté qu’impressionné, il en aperçu plusieurs autres centaines, probablement des milliers, dérivant à l’intérieur et à l’extérieur des nombreuses ouvertures de la station, et encore d’avantage volant vers une étoile bleue à proximité.

Un navigateur parla: "Monsieur, c'est la source. Le signal que nous cherchions. C’est ici ... Cette chose, en est remplie. »

"Continuez", répondit le commandant de bord. Tous les yeux étaient fixés sur les terribles drones. "Que cherchons-nous ? Je ne peux pas croire que ce soit les drones eux-mêmes."

Le navigateur, heureux d'avoir quelque chose d'autre sur lequel se concentrer, se pencha sur son tableau de bord. "Monsieur, la ruche tout entière est le réservoir de stockage d'un matériau appelé isogen-5. C’est remarquable, monsieur. Presque impossible.."

"Dites-moi."

"Ce minerai est incroyablement rare, Monsieur. Je fais tourner des scanners depuis des années, et je suis évidemment très familier avec tous les milieux théoriques, mais je ne me souviens pas en avoir jamais traversé de similaire auparavant. Selon notre base de données, il est tellement rare que je doute que vous ou moi ou personnes d’autre n'en aurait jamais vu au cours de sa vie, si n’avions pas été à sa recherche "

«Aussi rare que ça ?"

"Monsieur, il n’était considéré que comme une théorie jusqu'à aujourd’hui. Nous ne savons presque rien sur lui, excepté qu’il est incroyablement instable et se trouve seulement en la présence d'étoiles de type O. Les Bleus".

Le commandant de bord regarda l’étoile à distance et soupira. "Non, il semblerait que quelqu'un d'autre l’a trouvé avant nous."

«Qui ça, monsieur? »

« Jamyl Sarum. »

Le commandant arracha son regard de l’écran de contrôle montrant les drones et examina les données que le navigateur venait de sortir pour lui. L’isogen-5 rougeoyait comme du fer dans le repère des drones, mais il y avait comme de la braise flottante à proximité. Les drones étaient entrain de la recollecté, et soudain il comprit.

Il redirigea son attention vers la ruche. Son dégoût initial venait de céder la place à l'étonnement et l'émerveillement. Les drones récoltaient l’isogen 5 comme des moissonneurs dans un champ, obéissant aux lois d'une nature absolument étrangère aux Sœurs. Même ici, dans ce lieu d’étrange et folle vie nouvelle, subsistait l'ordre et la routine. Le commandant de bord reprit confiance. Lui et son équipage avait été conduit ici, pour voir ce spectacle, et communiquer avec ces entités. Dans l'humilité et la fraternité mutuelle.

"Monsieur, il y a autre chose. C’est seulement apparu sur nos scanners parce que nous savions ce que nous cherchions.
Un petit point rouge clignotait au centre de l'écran, quelque part dans les profondeurs de la ruche. Le navigateur zooma en avant, encore et encore, grossissant leur point de vue jusqu'à ce que l’écran soit complètement rempli par la paroi scintillante de la ruche.

Le point rouge avait pris forme. Il s’agissait d’un Abaddon, un vaisseau de guerre Amar.

«C'est de l'autre côté de la station, monsieur. Et il est invisible en mode permanent, sans doute grâce à la source d'énergie contrôlée par les drones. Je l’ai repéré, car il contient une cache d’isogen-5."

Le commandant de bord ouvrit la bouche pour demander, mais la réponse illumina son esprit comme un feu d'artifice. Cette évidence le frappa si fort qu'il dut s’agripper à la rambarde et ses articulation virèrent immédiatement au blanc sous l’effort.

"Monsieur? Est-ce que ça va ?"

Il n'osait pas y croire encore. Il était là, mais cela ne pouvait pas être. «Je voudrais que vous confirmiez un certain nombre de choses pour moi», dit-il, prononçant chaque mot avec un soin particulier. "Tout d'abord, le signal, que nous avons cherché tout ce temps, celui que nous avons découvert à la porte d’EVE, correspondait à l'un de nos enregistrement du cataclysme durant la bataille entre l'Empire Amarr et les forces d'invasion de la République Minmatar. "

"Et bien... , oui Monsieur."

"Et à partir de mes propres données expérimentales, valables uniquement pour les membres de l'équipage de ce vaisseau, le même signal m'a ensuite conduit directement à la cour de la maison de l'Impératrice elle-même, et finalement à cet endroit où nous venons de trouver un Abaddon".

« En effet, monsieur."

"Je voudrais que vous scanniez ce vaisseau. De toute les manières possibles. Dites-moi quoique ce soit qui sorte de l'ordinaire, autre que son utilisation comme un magasin d’isogen-5:"

La pièce était silencieuse. Tout le monde comprenait que quelque chose était sur le point d’arriver.
Après une longue pause, un membre de l'équipage déclara: «En effet, monsieur. Je ne peux pas lancer un scan approprié par sonde, nous serions repérez par les drones, mais les données issues du système d’exploitation de l’Abandon et notre verrouillage sur le signal de l’isogen-5 m’a permis d'esquisser quelques éléments de son intérieur. "

"Et?" répondit le commandant

"Cela ne ressemble à aucun vaisseau que j'ai eu l’occasion de voir, monsieur. Quoi qu’il y ait à l'intérieur de celui-ci, cela semble dédié entièrement à un vaste mécanisme remplissant une bonne partie de son espace, impliquant certainement l’isogen-5. La superstructure du vaisseau contient également plusieurs points d’évacuation qui ne sont généralement pas disponibles sur les vaisseaux de ce type. Une sorte de technologie émettrice de particules qui aurait vu leurs principes altérés. Je ne peux pas expliquer leur fonction, sauf qu’ils ressemblent à une sorte de conducteur hybride. "

"Et l’isogen-5 à un rôle dans tout cela?"

"Monsieur, si je n’en savais pas plus, je dirais que l’isogen-5 est utilisé comme carburant pour l'ensemble de son mécanisme. Ou comme munitions."

Le commandant respira intensément. Sa foi venait d’être récompensée.

C’était là. L’ensemble, l'arme et les munitions. La flamme et le carburant. La légendaire super-arme et l’isogen-5
Il y avait tout ce dont ils avaient besoin.

"Monsieur-"

Il lâcha la rambarde et prit une profonde inspiration. "Venez avec moi, Haatanen. Et vous aussi, Jora et Beteal".

Sans même un froncement de sourcil, son assistant et les deux responsables de bord se levèrent et le suivirent dans une salle de réunion adjacente.

Le commandant attendit qu’ils soient tous rentrés et ferma la porte. Ils prirent placent à la grande table, recouverte d’une plaque de vitre opaque, comme l’était la plus part des holotables. Il chargea alors une version réduite de l’écran principal et il la projeta depuis la table. Les contours rouges de l’Abaddon apparurent aux yeux du groupe.

« Nous devons à présent faire un choix » déclara le commandant. « En fait je ne pense pas que nous ayons réellement le choix sur quoi que ce soit, mais chaque homme à besoin de croire qu’il avance sur un chemin qu’il a choisi de sa propre volonté. »

"De l'autre côté de la ruche se trouve la super-arme que Jamyl Sarum a utilisé pour repousser l'invasion Minmatar. C’est de très loin, l’arme la plus puissante que le monde n’est jamais connue."

Il fit une pause, observant son auditoire.

«Je la veux», dit-il.

Ils ne répondirent pas, ce qu’il prit pour un bon signe.

«Nous avons évidemment besoin de passer les drones pour l'obtenir. Il est impossible pour nous de faire cela en utilisant la force, pas dans notre situation. Avec de la chance, la puissance tout entière des Sœurs pourrait le faire et y survivre. Plus probablement aurions-nous besoin de réunir d'autres alliés, et nous nous rentrouvrions alors empêtrés dans un insoluble désordre diplomatique, où l’arme disparaitrait d’elle même. Elle n’est ici que depuis quelque temps, et sans doute, peut elle disparaître tout aussi rapidement.

"Avant de vous faire ma proposition, je tiens à ce que vous preniez la mesure cette magnifique, exceptionnelle arme. Elle ne représente pas la fin de la vie, rien d'aussi tragique, ni même la plus importante artillerie ayant jamais existée. Elle représente le début d'une ère nouvelle, de paix et de prospérité, aussi durable que cela puisse être. C’est le levier qui nous permettra de renvoyer les empires en enfer, eux et tout les destructeurs de capsule".

Il fit une pause, et regarda chacun d’entre eux dans les yeux.

"Mais la Direction ne le verra pas de cette manière. Au moment même où nous impliquerons notre faction, l'arme sera surement détruite. Peu importe que nous acceptions de leur donner ou que nous souhaitions la gérer nous-mêmes., la Direction veillera à ce que cette magnifique création de force pour la paix soit démantelée. Tout au plus le Secours Alimentaire l'utiliserait pour certaines querelles diplomatiques momentanées, mais même eux ne se battraient pas pour conserver une telle chose très longtemps.

«Nous avons donc la super-arme ici. Et en se basant sur les traces l’isogen-5 présent dans son cœur, ce même isogen-5 que les drones récoltent actuellement, je dirais que nous avons trouvé la source de son carburant. L’arme et les munitions, à notre porté. Tout ce qu’il nous reste à faire, c’est de poser le doigt sur la gâchette.

"Je veux que nous nous engagions un dialogue avec les drones."

Tous les yeux s’élargirent.

"Nous allons demander un passage au nom des Sœurs et de l'humanité, quelque chose que nous avons fait avec beaucoup de succès jusqu’à présent. Personne, pas même les plus sanglants Raiders de Sani SABIK ou les plus monstrueux esclavagistes des Sansha, ne nous ont refusé le passage lorsque nous en avions réellement besoin.

"Nous avons été amené ici pour une raison, et je crois que de l'autre côté, bien en vue, se trouve notre Saint-Graal».

Il s'assit et croisa les doigts derrière sa tête. Tout ce qu'il avait dit, qu’il avait pressenti, était aussi vrai que cela fût possible. L'arme devait être a eu.

"Monsieur ..." dit l'un des navigateurs. Il hésita, s’éclairci la voix puis repris "Monsieur, j'ai fais parti de plusieurs centaines de missions pour les Sœurs, et cette chose est la mort incarnée.

Le commandant lui jeta un regard qui lui crevait les yeux.

L'autre navigateur réplica: "C’est … effrayant Mais je n'ai jamais remis en question mes supérieurs. C'était pour ça que nous nous sommes engagés."

Le premier lui répondit: "Ce n'est pas ce que nous ça que nous sommes partis. La mort et la destruction n'est pas ce pour quoi nous nous sommes engagés." Son visage avait viré au rouge.

La second lui retorqua: «Mais c’est là que nous sommes, et c'est la décision que nous devons prendre. »

Le comité débattu, et le commandant les laissa procéder à un vote. Peu de temps après, ils avaient tous quitté la salle, la décision prise par la majorité. Curieusement, et à la grande surprise de commandant, chacun à l'intérieur de la pièce avait eu ses propres idées sur ce qu’il fallait faire de l’arme une fois qu’ont l’aurait récupéré, et ce qui pourrait être fait pour lui même.

Ils sortirent et allèrent donner leurs ordres.

Le vaisseau avança. Les drones le remarquèrent et commencèrent leur ciblage, mais n’ouvrirent pas le feu. Tout l’équipage ressentait la menace du poids de centaines de canon fixés directement sur eux.

Ils ouvrirent un canal de communication. Et le message fit son chemin depuis les lèvres du commandant, à travers l’ordinateur de bord, et fut diffusé à tous les drones présents.

Il cherchait un passage au nom des Sœurs d’EVE et de la vie humaine, ajoutant que cela n'était en rien un événement nouveau. Il expliquait la nature de leur foi, aussi solide que la pierre en ces temps d'incertitudes. Pour faire bonne mesure, il reprenait un bref historique de l’accomplissement des Sœurs à la fois humaniste et scientifique, concluant par une répétition convenablement simplifiée de leur requête, que les drones reconnaissent le grand accomplissement des Sœurs et leur droit de passage, et les laissent avancer.

Le message ne semblait avoir aucun effet. Le canal de transcription ne reporta pas plus de signe de reconnaissance que d'acceptation.

Le commandant de bord commença à réaliser avec un sentiment d’horreur que ces choses n'avait jamais été invité à accorder un passage aux hommes de part leur volonté. Il ne savait même pas si la volonté pouvait quelque chose pour eux.

Finalement, les drones commencèrent à s'avancer. L'un des pilotes, celui en charge de la communication, secoua la tête.

Sur un ton aussi droit que possible, le commandant de bord lui demanda: «Ont-ils dit quelque chose?"

Le navigateur tourna vers lui un regard inquiet et répondit: «Monsieur, je crois que oui. Mais je ne sais même pas si c’était une réponse pour nous".

"Parle, homme! Qu'est-ce que c'était?"

A présent les drones s’étaient rapprochés tout près, leurs pinces et leurs serres en position.

«Monsieur ... c'est une interminable chaîne binaire. Des Uns, encore et encore."

Les premiers drones abattirent le bouclier du vaisseau, comme ils auraient dissipé une simple fumée dans la brume. La seconde vague le verrouilla et commença instantanément à percer son armure avec ses énormes pinces. Les tourelles du vaisseau tirèrent une ou deux fois mais avant qu’elle n’est pu en tirer d’avantage, les drones l’avaient traversé de part en part.

Et le commandant du vaisseau apprit alors que la foi n’est pas suffisante, car la foi est aveugle de nature. La vie a besoin de lucidité. Il n’y que la mort et les mourants, qui puissent se laisser conduire ainsi.

To be continued Cool


Dernière édition par L Rabbit le Mar 21 Juil - 20:22, édité 1 fois
avatar
L Rabbit
Medium Scout Drone
Medium Scout Drone

Messages : 41
Date d'inscription : 15/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du monde : Tome 3

Message  Mahzak le Lun 9 Mar - 19:49

Waow !! Génial ce Tome 3 je l'ai dévoré en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire et j'ai adoré. Un grand merci à toi Lylla Rabbit pour ces traduction hebdomadaires très bien faites qui font mon bonheure et celui de tous ceux qui suivent tes traductions parcequ'ils sont dans l'incapacité de le faire faute d'un niveau suffisant en anglais ou par manque de courage ^^!

Encore un grand merci








Fly safe & have fun







alien


Dernière édition par Mahzak le Mar 10 Mar - 12:37, édité 1 fois
avatar
Mahzak
Medium Scout Drone
Medium Scout Drone

Messages : 66
Date d'inscription : 31/12/2008
Age : 29
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du monde : Tome 3

Message  L Rabbit le Lun 9 Mar - 20:46

A ben c'est vraiment très gentil Smile

J'avoue que ça me prend pas mal de temps à traduire mais la satisfaction du travailles bien fait et en plus du plaisir que vous pourriez trouver à leur lecture est une bonne source de motivation.

Y a surement quelques fautes qui trainent ici ou là ^^ N'hésitez pas à me notifier Wink

(Sinon moi c'est lYLLA rabbit IG :p
avatar
L Rabbit
Medium Scout Drone
Medium Scout Drone

Messages : 41
Date d'inscription : 15/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du monde : Tome 3

Message  Astendar le Mar 10 Mar - 19:11

je me régale va falloir accélérer une semaine ça commence a être long entre les épisodes :p

Astendar
Medium Scout Drone
Medium Scout Drone

Messages : 47
Date d'inscription : 18/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du monde : Tome 3

Message  Astendar le Mer 18 Mar - 14:24

hep hep hep je proteste l'épisode 4 a du retard :p

Astendar
Medium Scout Drone
Medium Scout Drone

Messages : 47
Date d'inscription : 18/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du monde : Tome 3

Message  L Rabbit le Sam 21 Mar - 19:20

Hé oui dsl j'ai trop de boulot irl actuellement, je vous le fait pour la semaine prochaine ^^
avatar
L Rabbit
Medium Scout Drone
Medium Scout Drone

Messages : 41
Date d'inscription : 15/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du monde : Tome 3

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum